AccueilAccueil  Important  Richesses RP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


.
 

Partagez | 
 

 Jealousy, my favourite game

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

De ses propres ailes
avatar

Messages : 155
Slyths d'Argent : 106
Date d'inscription : 05/09/2014

Feuille de personnage
Dragons:
Métier: Voleuse / Attrapeuse des Reven

MessageSujet: Jealousy, my favourite game   Dim 4 Sep - 14:02

Shanss shanss shanss shanss... Voilà à quoi tu pensais depuis ta dernière visite à la dragonne d'Aaron, concrètement il fallait la sortir de ce bourbier. Lui laisser la dragonne c'était la détruire. Silicium était fort, il avait appris à se défendre, mais, Shanss.. Il voulait la jeter dans la gueule du loup, et tu ne pouvais l'accepter. Il fallait que tu la récupères, et bien que tu comptes énormément pour Quintus, tu n'étais pas sûre qu'il soit prêt à se débarasser si facilement d'une dragonne potentiellement source d'argent. Parce qu'avec le temps, tu n'as aucun doute qu'il arriverait à en tirer quelque chose, même si ça devait être en la livrant comme chair à canon pour l'entraînement d'autre dragons...

Alors tu avais réfléchis, et tu avais décidé d'aller parler à Quintus... Au Vipary. Là où il était l'homme public, l'homme désireux de nouer des relations et de montrer sa facette la plus avantageuse. Tu aurais un moyen de pression: qu'il refuse, et tu taperais un scandale, tu trouverais bien. Et puis même si tu sais que tu comptes énormément pour lui, quelque chose te dit qu'il préfère rester célibataire aux yeux de tous. Et de toutes surtout.

Tu savais que le soir même une petite soirée était organisée, officiellement pour récolter des fonds pour l'orphelinat, mais bon... Ta mère adoptive t'avait bien confirmé que la poignée d'écus qu'elle recevait de temps à autre du Vipary n'était pas représentative des bénéfices faits pendant les soirées.
Bref, du coup tu t'étais préparée, tu avais mis une longue robe noire à dos de nu, ouverte sur le côté de la jambe droite, tu avais rapidement brossé tes cheveux, mis un coup de parfum et chaussé de hauts talons.

Qu'est ce qu'une simple ferait là bas...? Peu importe, tu prétexterais une invitation, après tout tu es l'attrapeuse des Reven et donc une femme mondaine. Tu souris en te regardant dans le miroir, puis balayas une mèche qui te barrait le visage d'un geste de main rapide avant de sortir de chez toi, et de monter sur le toit de l'immeuble, où t'attendait Njal: quoi? Tu allais entrer au Vipary par les fenêtres, vu que t'étais pas invitée, fallait bien faire avec.
Après quelques minutes de vol, tu repéras le Vipary Club et demanda à Njal de faire du surplace un peu plus loin. Il faisait déjà nuit, cela t'aiderait à entrer mais il ne fallait pas que l'on voit Njal. Tu attendis, attendis... Tu repéras la calèche d'Aaron, dirigée par Georgio. Elle s'arrêta, Georgio descendit et alla ouvrir la porte à son patron, Quintus descendit sans un regard pour son homme de main et entra directement dans le bâtiment, rapidement suivi de Grim qui sortit de la même calèche. D'autres véhicules suivirent, puis plus personne, c'était le moment. Njal reprit son vol pour contourner le bâtiment, et il se mit à la hauteur d'une terrasse. Là, tu te laissas glisser dessus en tentant de ne pas abîmer ta robe, puis tu caressas ton lame en souriant. " Pars pas trop loin, si j'ai besoin de toi." Le lame sembla lever les yeux au ciel, puis il partit et tu le perdis au moment où il s'enfonçait entre les arbres.

Toi, tu entras par la fenêtre, heureusement ouverte, et tu te retrouvas dans un petit vestibule contenant une jolie collection de pipes ( allez savoir ). Tu te dirigeas vers la porte et écoutas: aucun bruit. Alors tu sortis prestamment et te dirigeas vers l'escalier menant au rez de chaussée, moment où tu croisas un majordome qui te dévisagea. Mais tu étais bien habillée, et peut-être se rappelait-il t'avoir déjà vu quelque part, alors il ne fit pas de scandale.
"Madame, hmm, cherche quelque chose?" Tu restas un instant silencieuse avant de demander: " Oui... Oui, une salle de bain pour me repoudrer." Il hôcha la tête. "La salle de bain est ici bas, à gauche de l'escalier." Tu le remercias sans t'attarder, et filas vers la salle de réception où avait lieu le bal. C'était une salle aux dimensions exagérées, avec de grandes colonnes de marbres sur les côtés. Un énorme banquet avait été servi, et les invités étaient éparpillés un peu partout, buvant une coupe de champagne, dansant ou discutant affaire. Ici et là des Hauts de grande familles et des Forts qui avaient réussi.

Et en parlant de Forts, tu repéras Aaron, en train de parler à une jolie jeune fille qui rougissait, répondan sans doute à un compliment ennuyeux de Quintus, qui lui souriait comme pour l'amadouer, tu connais l'air qu'il a, et tu devines ce qu'il a en tête. Tu souris pour toi même, et te dirigeas vers lui, profitant de l'effet de surprise: il ne s'attend pas à te voir ici, et encore moi à ce que tu vas lui dire. Et si tu peux en même temps virer cette fille, pourquoi pas.
"Aaron Quintus, je me trompe?" Tu t'adresses à lui et poses une main sur ta taille. "Il me semble que nous nous sommes déjà vus dans des circonstances... Différentes." Tu lui lances un sourire séducteur, sans équivoque. La fille en face doit se sentir de trop, mais c'est le but.


1 rose
Banque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Première flamme
avatar

Messages : 346
Slyths d'Argent : 205
Date d'inscription : 29/08/2014

Feuille de personnage
Dragons: Silicium des Landes
Métier: Dirigeants des combats illégaux

MessageSujet: Re: Jealousy, my favourite game   Mar 13 Sep - 15:17

Le coiffeur lui lance un regard interrogateur dans le miroir, en passant un dernier coup de peigne dans les cheveux d'Aaron Quintus. Le Fort relève le menton et s'observe l'air dubitatif. "Oui, ça ira. Vous pouvez y aller, revenez dans deux semaines." Le coiffeur hôche la tête avant de ranger son matériel, tandis que Quintus se lève pour quitter sa salle de bain. Oui, il se fait généralement coiffer à domicile, c'est tellement plus facile ainsi. Derrière lui, Georgio le suit d'un pas rapide. Il passe devant un nouveau miroir, et ajuste son costume, avant de se diriger vers le salon où est posée sa montre. Il l'enfile à son poignet tout en dirigeant la suite des opérations d'une voix confiante. "Georgio, va chercher Grim. Tu conduiras la calèche, et tu resteras dedans pour la surveiller. Grim me suivra à l'intérieur. Dites aux cuisinières que je ne suis pas là ce soir."

Aaron Quintus sort de chez lui dix minutes après, comme convenu, Georgio conduit les chevaux, et Grim est assis à ses côtés en silence. Cette soirée est organisée dans le but de récolter des fonds pour l'orphelinat de la ville – bien qu'il faille avouer que la majorité des fonds iront à l'ouverture d'une piscine chauffée au Vipary. Mais ça, la majorité des Hauts s'en fichent – ou préfèrent ignorer ce petit détournement de fonds. Enfin, ils arrivent au Vipary Club, le petit convoi s'arrête. Grim freine les chevaux et descend de la calèche d'un petit bond animal, la tête rentrée dans les épaules il se dandine jusqu'à la porte, qu'il ouvre en grand pour laisser descendre Quintus. Aaron sort le regard haut, et entre directement, suivi de Grim, son ombre, qui jette des regards autour de lui, comme pour repérer les lieux. Georgio remonte sur la calèche sans un mot et va se garer plus loin.

La réception vient de commencer , déjà ici et là des Hauts se retrouvent pour parler, danser et boire. Quintus fait signe à Grim de rester sur le côté, un petit geste rapide de la main, il comprendra, il est assez bien payé pour ça. Et puis le Fort va saluer tout le monde, il s'attarde un peu avec certains clients du moment, il passe prendre une coupe de champagne, en prenant la peine de plaisanter avec ceux qui attendent aussi au bar. Il est l'homme mondain, charismatique, il a toujours le bon mot, à croire que lui aussi est un Haut.
Et puis il finit par repérer Mademoiselle Sofia Hartmän, une jeune haute de 17 ans, avec de longs cheveux bruns qui retombent en cascade dans son dos. Il se sourit à soi même. Il sait que c'est une de ses premières sorties mondaines, jusqu'ici ses parents l'ont quasiment gardé enfermée chez eux, comme pour la préserver du monde extérieur et de ses dangers. Et Aaron Quintus a bien en tête de l'initier à certains dangers de la vie. Il attrape une deuxième coupe de champagne, et se dirige vers elle d'un pas plein d'assurance. Ses parents sont là aussi, mais ils ne diront rien, parce que... C'est Quintus. "Mademoiselle, une petite coupe peut-être?" Il lui tend la boisson, et elle perd tous ses moyens en moins d'une seconde. Elle attrape la coupe maladroitement et articule un "merci" pataud. "J'espère que la soirée vous plaira, c'est peut-être un peu ennuyant pour une jeune fille comme vous. " Elle ne dit rien et esquisse un sourire timide. Il dit jeune fille, mais il a seulement quelques années de plus que lui. " C'est toujours impressionnant, les premières fois, tous ces gens... Toutes ces personnalités." Il parle de lui, en disant cela. " Mais on y fait de belles rencontres." Il lui lance un sourire en coin, un sourire charmeur, il sait qu'il lui en faut peu alors il ne se fatigue pas trop. "Pour ma part, je crois que je viens d'en faire une, j'espère que vous serez des nôtres à la prochaine soirée." Elle rougit, et bafouille en guise de réponse. "Oh, merci... Oui, bien sûr, j'en serais! Quoi qu'il en soit, Monsieur Aar... Monsieur Quintus, je suis aussi enchantée de faire votre connaissance, je peux enfin mettre un visage sur votre nom." Elle parle comme une enfant, s'en est presque touchant. Et elle prend lentement conscience de ce qui lui arrive à la fois, elle essaie de se tenir, de montrer qu'elle est une Haute devant Quintus, mais elle est jeune, et quelques belles paroles suffiront à faire tomber ses défenses. Et Aaron le sait, il ne quitte plus son sourire séducteur, et il a déjà en tête d'inviter la Haute à danser, quand une voix familière l'interrompt, et qu'une main fine se pose sur son bras.
"Aaron Quintus, je me trompe?"

Il tourne la tête sans pouvoir cacher sa surprise. C'est Luce – sa Luce, celle qui normalement n'était pas invitée ce soir. C'est à peine croyable. Parce qu'elle n'est pas Haute, qu'elle n'a sûrement pas été invité par lui même, et si elle l'a été par quelqu'un d'autre, Quintus ne va pas trop aimer cela. Elle pose sa main sur sa taille, et enfin le Fort reprend ses esprits. Elle sent bon, elle est bien coiffée, elle a une robe fendue sur le côté, et des talons qui la grandissent. En un mot Luce est canon, et bizarrement Quintus qui adore ça d'habitude se sent mal: des tas de Hauts, fortunés et beaux, se trouvent ici ce soir. Et il sait combien elle aime ce type d'homme, vu qu'il en fait partie, en toute modestie évidemment. Dans ce décor si formel, si habituel, Luce se détache du reste.
"Il me semble que nous nous sommes déjà vus dans des circonstances... Différentes."

S'il n'avait pas été en public, il se serait mordu la lèvre, il résiste difficilement au sourire de Luce. Sofia regarde la blonde de bas en haut, et bien que la Haute soit jolie, elle se sent tout d'un coup ridicule avec ses airs de jeune fille naïve. Quintus ne sait plus quoi faire, mais il ne veut pas laisser de silence, ce serait trop louche, inaccetable. " Oh, Mademoiselle Shaen, je ne vous attendais pas ici. " Il se tourne vers elle et il attrape sa main pour déposer un baiser dessus, sans la lâcher des yeux. Puis il s'adresse à Sofia, qui attend, dubitative. "Excusez moi, Mademoiselle, pouvons nous reprendre cette conversation plus tard? Je dois régler une affaire urgente." Sofia hôche vivement la tête avant de se diriger vers le bar pour se donner une certaine contenance.

Quintus souffle, pas mécontent de n'avoir plus qu'un problème à gérer. "Luce, qu'est ce que tu fais là? Comment tu es entrée? Qui t'a invité?" Il parle moins fort, il ne veut pas être entendu. Il veut garder son air serein, mais ne peux s'empêcher de lancer des regards autour de lui, tandis que plusieurs pensées se mélangent dans son esprit... Luce est spéciale, et comme toutes les femmes qu'il a aimé, il la jalouse. Sauf que là, il sait que c'est différent, parce que sa relation avec la blonde est fragile, chaque regard, chaque mot, peut faire basculer la situation. Elle est susceptible, fière et elle a ce côté indomptable... Qui lui fait aussi peur qu'il l'adore. Et il sait aussi qu'elle l'a vu avec Sofia, et rien que pour ça il faut s'attendre au pire. Il boit une gorgée de son champagne pour se détendre. Il espère qu'elle ne fera pas de scandale, et qu'elle ne se rapprochera pas de lui... Personne n'est au courant de leur relation, et bien que cela veuille dire qu'aux yeux de tout le monde Luce est libre, lui aussi, et ça a des avantages. Et si elle n'a pas le droit d'être volage, lui estime qu'il a droit à une exception...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

De ses propres ailes
avatar

Messages : 155
Slyths d'Argent : 106
Date d'inscription : 05/09/2014

Feuille de personnage
Dragons:
Métier: Voleuse / Attrapeuse des Reven

MessageSujet: Re: Jealousy, my favourite game   Lun 26 Sep - 17:34

Tu l'as surpris, tu le sais, tu connais Quintus. Il essaie tout le temps de sauver les apparences, de garder un masque d'hypocrisie, et tu sais qu'il est un acteur très doué, mais ta présence ici n'était pas du tout prévue, d'autant plus que tu le surprends en pleine discussion avec cette jeune fille... Ta fidélité avec Aaron est un sujet bien instable. Tu n'es pas complètement aveugle au fait que quelque chose t'attire chez lui, autre que sa beauté, son argent, et son pouvoir, tu es consciente qu'il n'est pas juste un parmi tant d'autres, alors tu ne t'autorises plus autant de sorties, et quand tu t'autorises à aller rendre visite à tes prétendants, c'est pour un repas, et tu repars. Juste le temps d'être désirée ( parce que tu ne caches pas que tu adores ça), de voler un peu d'argent ou de te faire offrir quelques bijoux, et tu repars. Alors, forcément, tu fais des efforts, tu espères donc que Quintus fait de même de son côté... Parce que si tout le monde te voit comme la sage attrapeuse des Reven, lui, sa réputation d'homme à femmes n'est plus à faire. Et même si tu aimes bien voir que tu sors avec un homme aussi désiré que toi, ça ne doit pas aller plus loin. Quintus est à toi.
La pauvre fille perd ses moyens, tu la plains, elle est la victime de l'histoire. Elle ne sait rien de vous, elle pensait juste être spéciale aux yeux d'Aaron, au moins pour cette soirée, et voilà que tu arrives. Tu as presque envie de lui prendre la main pour la raccompagner au bar, histoire qu'elle noie sa tristesse et sa déception dans l'alcool.

" Oh, Mademoiselle Shaen, je ne vous attendais pas ici. "

Comme il joue bien son rôle, presque sans ciller... Il se tourne vers toi et attrape ta main pour déposer un chaste baiser dessus. Tu en rirais presque.
"Excusez moi, Mademoiselle, pouvons nous reprendre cette conversation plus tard? Je dois régler une affaire urgente."
Il lance un sourire à Sofia qui se veut poli comme pour adoucir la situation. Tu aurais été à la place de Sofia tu lui aurais juste mis une gifle, il la vire pour toi, comme c'est mignon. A jouer sur deux plans différents, il se met en danger, il ne s'attendait juste pas à te voir là, alors il s'est dit que ce serait facile. La petite hôche la tête et se perd dans la foule, tu la perds rapidement des yeux en esquissant un sourire moqueur en direction de Quintus. Tu as hâte de voir comment il va gérer la situation, il ne faisait rien de mal pour l'instant mais évidemment vous savez tous les deux ce qu'il avait en tête.
"Luce, qu'est ce que tu fais là? Comment tu es entrée? Qui t'a invité?"


Oh, ça devient intéressant... Il s'inquiète donc qu'on t'ait invité, qu'un Haut richissime et assez charismatique ait décidé de te faire entrer parce qu'il serait tombé sous ton charme, et si tu ne trompes pas, tu crois même voir une pointe de jalousie dans les regards qu'il lance autour de vous. Extérieurement, tu souris très naturellement, alors qu'à l'intérieur de toi, tu bouillonnes. Il est temps de s'amuser un peu avec lui, non? De mettre ses fortifications en péril, juste pour rire. Tu ne vas pas lui sauter dessus pour l'embrasser, non, toi aussi tu tiens un peu à la liberté procurée par ton apparent célibat, mais tu vas le faire galérer quand même. Tu poses délicatement ta main sur la sienne, celle qui tient encore le champagne.
"Calme toi Aaron, tu as l'air tendu."

Tu lui lances un sourire mutin avant d'attraper la coupe qu'il a en main pour en boire une gorgée.
"Tu me manquais, alors je suis venue. Et comme tu ne m'as pas invité à cette charmante soirée, j'ai dû me débrouiller par moi même... En usant de mes atouts."
Quoi, tu ne mens pas. Njal est un de tes atouts. Mais tu préfères le laisser se poser des questions, c'est quand même plus drôle. Il va s'imaginer n'importe quoi. Tu prépares doucement le terrain pour la suite, plus il sera vulnérable, plus il aura peur de te perdre, plus ce sera facile qu'il te cède Shanss. Tu lui parles cependant d'un air très détendu, presque désinvolte, et tu ne te gênes pas pour répondre en papillonant des yeux aux sourire qu'on te lance ici et là. Tu apportes une touche d'exotisme et de fraîcheur à cette soirée.


1 rose
Banque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Première flamme
avatar

Messages : 346
Slyths d'Argent : 205
Date d'inscription : 29/08/2014

Feuille de personnage
Dragons: Silicium des Landes
Métier: Dirigeants des combats illégaux

MessageSujet: Re: Jealousy, my favourite game   Mer 28 Sep - 20:15

Elle pose une main sur celle de Quintus, et ce dernier se met à prier intérieurement pour qu'elle ne fasse rien qui compromette son célibat. C'est si pratique, de l'être aux yeux de tous. Il peut charmer les filles de ses clients pour que ces dernières obtiennent des faveurs de leurs pères, il peut inviter les Hautes de son choix, que ce soit juste pour profiter de leur présence.. Ou plus. Evidemment, Luce ne sait rien, parce qu'il lui cache tout. Et ça devient de plus en plus difficile, ce n'est pas comme avant. Il doit se restreindre, faire attention à tout. A chaque odeur, chaque drap froissé, à un vêtement oublié... Et Luce est différente des autres, elle n'est pas dupe, elle ne croit pas à ses excuses bidons, il faut mentir mieux que jamais.
Mais non, elle pose juste sa main sur la sienne, avec un sourire qu'il lui connait bien.
"Calme toi Aaron, tu as l'air tendu."

Il se rend compte que son masque se brise sous le regard de sa blonde, alors il inspire calmement. Ne pas perdre son calme, ne rien montrer. Elle ne fait rien, elle ne lui saute pas dessus, elle ne l'embrasse pas... Tout va bien. Luce va la jouer plus en subtilité, mais cela ne signifie pas qu'il est hors de danger. Elle attrape sa coupe de champagne et en boit une gorgée, Quintus la laisse faire en l'observant d'un oeil possessif.
"Tu me manquais, alors je suis venue. Et comme tu ne m'as pas invité à cette charmante soirée, j'ai dû me débrouiller par moi même... En usant de mes atouts."

Là, le masque d'Aaron a beaucoup plus de mal à tenir. Il ne sait pas par où commencer, il met ses mains dans ses poches pour les empêcher de le trahir par des mouvements désordonnés, et il fusille la blonde du regard. Elle a usé de ses atouts. Atouts qu'elle met indéniablement en valeur dans cette robe, elle ne pouvait pas faire plus classique, moins décolleté? Non. Elle était obligée de se parfumer, de s'habiller... Comme ça, et de venir s'exposer aux regards des Hauts, qui ont tout à lui offrir. Et il sait, il sait qu'ils n'y manqueront pas, même ceux qui ont des femmes, ce n'est qu'un détail pour eux. Et elle, quelle sera sa réaction? Peut-être devant lui elle ne fera rien, mais à présent qu'elle l'a clairement vu avec Sofia, elle ne fera plus rien pour se retenir face à lui.
Quintus serre la mâchoire, en jetant des regards aux alentours: Ici et là, des Hauts se retournent vers eux, en détournant rapidement le regard quand ils voient Quintus. La plupart le craignent, face à lui ils ne feront rien, mais alors quand il aura le dos tourné? Ou quand l'un d'entre eux avec assez de pouvoir pour le défier viendra proposer à Luce un dîner? Aaron serre les poings dans ses poches, c'est inacceptable, il ne laissera personne d'autre que lui toucher à sa blonde.

Il sort une main de ses poches pour attraper la blonde par le bras, et l'amener à l'abri des regards, mais il se rend compte que ce serait se trahir. Il laisse retomber sa main dans le vide, et il lui faut faire beaucoup d'efforts pour articuler:
" Qui... Qui t'a invité? Tu m'as pas répondu. Dis moi son nom."
Pourquoi faire? Pour aller donner son nom à Grim, pour que cet homme disparaisse de la surface de la terre . Oui, Aaron est mauvais perdant, et quand il joue, il triche en plus de cela, ça n'arrange rien à son cas. D'autant plus qu'actuellement, il est en colère, et quand il l'est, il est prêt à tout, vraiment à tout pour gagner.

Luce, elle, a l'air détendue. Elle lui annonce cela comme ça, et il ne peut pas croire qu'elle soit aussi désinvolte. Elle se venge de Sofia, c'est sûr, sinon elle ne lui aurait pas dit . Il tente de l'imiter, il se redresse et se recoiffe, mais trop de sentiments se mélangent en lui pour qu'il arrive à y voir clair. Haine, jalousie, surprise. Et malgré tout ça, il y a cette envie qui persiste derrière tout cela: il meurt d'embrasser la blonde, mais s'il le fait, il se trahit. Il sait que son double-jeu à des inconvénients, mais saura t-il les supporter? S'il l'embrasse, tout le monde saura qu'elle est à lui, et alors il est assez craint pour que plus personne ne s'approche d'elle, mais s'il le fait, s'en est fini des avantages du célibat. Et puis une question lui traverse l'esprit: pourquoi, elle, ne l'embrasse pas? Par crainte de salir sa réputation? Non. Sortir avec Aaron Quintus n'est pas une honte, c'est un atout dans la société. Mais alors, pourquoi? Quintus le sait, enfoui au plus profond de lui. Comme lui, elle veut profiter des avantages du célibat, mais il refuse de le voir et surtout de le croire. Non. Parce que c'est sa Luce à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

De ses propres ailes
avatar

Messages : 155
Slyths d'Argent : 106
Date d'inscription : 05/09/2014

Feuille de personnage
Dragons:
Métier: Voleuse / Attrapeuse des Reven

MessageSujet: Re: Jealousy, my favourite game   Jeu 29 Sep - 16:14

A chacune de tes paroles, tu vois Quintus se décomposer, lentement. Tu te délectes de chacun de ses froncements de sourcils, de ses tics nerveux. Toi, sadique? Qui était en train de dragouiller la gmaine tout à l'heure en pensant que t'étais pas là? Tu veux le faire flipper. Lui faire croire que tu n'as rien vu, alors que tu le fais déjà payer. Mais c'est vraiment la fin de ta phrase qui le déstabilise le plus, comme tu l'avais pensé. C'est presque trop facile. Puis brusquement il sort une main de ses poches, et tu as un léger mouvement de recul, mais rien ne se passe, et tu lui lances un petit sourire victorieux. Evidemment, qu'il ne peut rien faire, les gens se poseraient des questions, et tout le monde s'en pose déjà assez sur Quintus. Tu l'observes sombrer dans la panique avant qu'il te demande:
" Qui... Qui t'a invité? Tu m'as pas répondu. Dis moi son nom."

La lueur qui brille dans ses yeux est assez terrifiante. Une nouvelle fois encore, tu prends conscience de l'ambivalence de cet homme, qui peut se montrer si amoureux avec toi, comme il peut être avide de sang dans la vie. Tu es consciente que tu es responsable de la vie ou de la mort du moindre nom que tu donnerais, il ne chercherait même pas à savoir si ce que tu dis est vrai. Tu bois une nouvelle gorgée de champagne avant de laisser la coupe vide à un serveur qui passe, et tu en profites pour lancer des sourires tout ce qu'il y a de plus courtois autour de toi, tu veux pousser Quintus à bout. Finalement, tu reportes ton attention sur lui, en gardant toujours ton même sourire scotché au visage.

"Je te l'ai dis. Je me suis invitée en usant de mes atouts. Njal, et un peu de ruse. Je sais que ça aurait été plus facile en me faisant inviter, d'ailleurs figure toi que j'ai mes entrées ici si je le veux, j'ai l'impression que je suis le type de beaucoup de Hauts dans cette salle. Mais j'ai préféré ne pas me faire inviter, parce que tu aurais sû que je venais, dans ce cas. Et j'ai l'impression que tu as adoré ma petite surprise."
Tu poses une main sur son bras en lui faisant les yeux doux.
"Désolée de t'avoir interrompu avec cette gamine, c'est dommage vous alliez très bien ensembles."

Nouveau sourire amical, tout à fait hypocrite.
"Quoi qu'il en soit, Aaron, je ne suis pas ici par pur plaisir d'être admirée de tous."
Tu te régales, tu devrais venir plus souvent le Vipary est en fait un lieu très amusant quand tu peux venir taquiner Quintus. D'autant que tu t'épanouis pleinement sous les regards des hommes de la salle.
" Je ne vais pas y aller par quatre chemins, j'aimerais que tu me donnes Shanss, parce que je pense qu'elle sera mieux avec moi, qu'avec toi. Ouvrons les yeux, tu n'en tireras jamais rien, je t'en débarasse. Et on peut même s'arranger pour le paiement..."
Tu lui lances un sourire séducteur en arquant un sourcil, tu mets toutes les chances de ton côté. Et après tout, si on peut lier l'utile à l'agréable, pourquoi s'en priver.


1 rose
Banque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Première flamme
avatar

Messages : 346
Slyths d'Argent : 205
Date d'inscription : 29/08/2014

Feuille de personnage
Dragons: Silicium des Landes
Métier: Dirigeants des combats illégaux

MessageSujet: Re: Jealousy, my favourite game   Mer 7 Déc - 18:59

"Je te l'ai dis. Je me suis invitée en usant de mes atouts. Njal, et un peu de ruse. Je sais que ça aurait été plus facile en me faisant inviter, d'ailleurs figure toi que j'ai mes entrées ici si je le veux, j'ai l'impression que je suis le type de beaucoup de Hauts dans cette salle. Mais j'ai préféré ne pas me faire inviter, parce que tu aurais sû que je venais, dans ce cas. Et j'ai l'impression que tu as adoré ma petite surprise."
Il ne se détend pas pour autant, parce que c'est évident qu'elle a raison. Peut-être que ce soir elle est rentrée seule, mais, effectivement, un seul sourire et elle obtient facilement une invitation pour la prochaine soirée... Evidemment peut-être pas sans contrepartie, mais cette idée même met Quintus au bord de la crise de nerfs. D'autant plus qu'elle a l'air de bien s'amuser, pendant que lui est en train de savoir combien de Hauts il doit tuer , et dans quelle pièce il pourrait enfermer Luce à vie pour la garder pour lui.

Elle pose une main sur son bras d'un geste doux, elle a l'air si fragile quand on la voit, alors qu'elle est féroce, sauvage, pleine de manigances... Et c'est cette femme que Quintus aime? Il commence à se demander s'il faudrait qu'il se pose des questions sur sa santé mentale.
"Désolée de t'avoir interrompu avec cette gamine, c'est dommage vous alliez très bien ensembles."
Voilà, il l'attendait. Evidemment, qu'elle n'a pas apprécié sa petite discussion avec Sofia. Elle est au moins aussi jalouse que lui, c'est juste qu'elle est moins radicale dans le traitement de la concurrence. Quintus détourne la tête en faisant mine de regarder par la fenêtre pour éviter le sujet.
"Quoi qu'il en soit, Aaron, je ne suis pas ici par pur plaisir d'être admirée de tous."

Le Fort en rirait s'il n'était pas aussi tendu que ça. Il reporte son attention sur la blonde en haussant les sourcils. " Ah bon? " Peut-être pas que pour ça, mais il sait que Luce se nourrit du regard des autres.
" Je ne vais pas y aller par quatre chemins, j'aimerais que tu me donnes Shanss, parce que je pense qu'elle sera mieux avec moi, qu'avec toi. Ouvrons les yeux, tu n'en tireras jamais rien, je t'en débarasse. Et on peut même s'arranger pour le paiement..."
Quintus se détend enfin, en esquissant un sourire. Il est évident qu'il ne lui donnera pas Shanss, cette dragonne il l'a payé, et il compte bien en tirer un peu d'argent, même s'il faut la vendre au rabais vu son potentiel, ou plutôt son manque de potentiel. Et il prend la demande de Luce comme une plaisanterie – une vraie plaisanterie, en fait il ne voit pas comment elle peut être sérieuse, aussi reporte t-il uniquement son attention sur sa dernière phrase. Il esquisse un sourire complice et baisse un peu la tête, en même temps que le ton.
" Ne te donne pas cette peine, je peux m'en débarasser seul. Par contre, pour le paiement, on peut s'éclipser sans trop de souci, en dix minutes on est chez moi..."
Il relève la tête en gardant un sourire satisfait aux lèvres, tout en lançant un regard victorieux sur la salle. Peut-être que personne ne le sait, mais les faits sont là: Luce est à lui, cette nuit encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Jealousy, my favourite game   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jealousy, my favourite game

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Eyeshield 21 saison 2 Sur Game One en mai
» Game of Thrones
» Segment Triple H , Undertaker , Dead Game !
» All Star Game Lineup

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Strawgoh :: Le Vipary Club-