AccueilAccueil  Important  Richesses RP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


.
 

Partagez | 
 

 Silicium des Landes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Première flamme
avatar

Messages : 346
Slyths d'Argent : 205
Date d'inscription : 29/08/2014

Feuille de personnage
Dragons: Silicium des Landes
Métier: Dirigeants des combats illégaux

MessageSujet: Silicium des Landes   Mar 18 Nov - 13:02

Il pesta tout en faisant descendre Silicium de la Volière. Il venait de perdre un gros contrat avec un gars qui aurait voulu inscrire ses dragons aux combats, et en plus de cela il avait horriblement mal dormi. Il tira la chaîne qui tenait Silicium tout en lui criant : «  Avance plus vite ! » Le pyrotor grogna  et secoua la tête, mais sous une nouvelle pression de son propriétaire il fut bien contraint d'avancer. Les côtes d'Aaron lui faisaient encore assez mal, souvenir de son combat contre Ezhno. Chaque mouvement lui rappelait combien il méritait ce lion, et à chaque fois que quelqu'un le pressait d'une accolade un peu trop brusque, il devait se retenir d'esquisser une affreuse grimace.

Ils se dirigeaient vers la plaine, suivis de très loin par le fauve qui était désormais sa monture. Il dormait désormais dans l'immense jardin de sa villa, parce qu'Aaron voulait qu'il en soit ainsi. Avant de partir chercher son dragon, il l'avait sifflé, et Ezhno avait suivi. Une entente cordiale s'installait entre les deux, bien qu'ils aimaient régulièrement se taquiner à leurs manières.

Arrivés à la plaine, silencieuse, Aaron ressangla la selle de son dragon, puis s'assura que son filet était bien accroché avant de monter sur lui. Silicium manquait de vitesse, un élément crucial pour le combat. Le cavalier se tînt droit et fixa l'horizon, avant de talonner son dragon pour lui demander de bouger. Silicium, tel une machine sans vie, esquissa un premier pas, puis tentant d'ouvrir la bouche comme gêné par son filet il attendit . Car il savait que celui qui lui servait de propriétaire n'était pas juste ici pour se balader. Malheureusement. Le visage sans expression, le menton légèrement relevé, le cavalier talonna à nouveau son dragon en lui demandant à voix haute d'accélérer jusqu'à ce qui s'approcherait du galop dans le monde équin. Le Haut serrait les dents. Il avait une mauvaise journée. Rien n'allait. Tout aurait pourtant dû marcher. Ce contrat était important. On ne disait jamais non à Aaron Quintus. Il donna un coup sec sur les rênes pour faire dévier son dragon vers la droite. Silicium en fut déséquilibré et manqua de tomber, tête la première dans l'herbe grasse de la plaine. Ezhno, qui les suivait de ses grandes foulées de fauve, dut faire un écart pour ne pas finir écrasé.

Aaron ne s'en rendit quasiment pas compte. Il était trop occupé à penser, le visage crispé, et bien plus encore il songeait à une chose : dans un mois, ce serait l'anniversaire de la mort de son père. Et cela l'affectait bien plus qu'il ne l'aurait voulu. Personne ne connaissait cette date, et personne ne se doutait qu'Aaron avait assez de sensibilité pour être peiné. Dans un nouvel élan de douleur, le jeune homme donna un coup sec sur ses rênes, manquant à nouveau de jeter le dragon à terre. Mais Silicium réagit tout autrement, il balanca sa tête vers l'avant comme pour arracher les rênes d'Aaron, mais le cavalier était trop crispé pour lâcher... Et il parti avec. Décrivant un large vol plané au dessus du pyrotor, il atterrit sur un tapis d'herbe qui raviva ses douleurs aux côtes. Un peu sonné, il releva la tête vers Silicium qui lui cracha une première flamme, qui n'eut bien évidemment aucun effet, puis il lui décocha un coup de patte qui le fit rouler encore plus loin. Il resta un moment à terre, attendant le prochain coup sans avoir la force d'agir, un rugissement parvînt à ses oreilles puis... Sa vision s'assombrit, son monde devînt flou et lointain, et il se retourna avec difficulté sur le dos, les yeux levés vers le ciel et la respiration haletante. Il devina à quoi il ressemblait en cet instant, et cela lui rappela malheureusement son père, encore et toujours. Il n'entendait plus rien. Il ne sentait plus que l'herbe sous ses doigts, des doigts quelques peu poisseux et farineux. Quelque chose coulait le long de son menton, et un goût de ferraille envahit sa bouche. Il déglutit, et resta ainsi un bon moment. Finalement, l'ouïe revînt, et sa vue finit par s'éclaircir légèrement. Non sans épuiser beaucoup d'énergie, il se releva sur les coudes et tourna la tête : il vit passer Ezhno en courant, suivi de près par Silicium. Le lion avait le poil mouillé et quelques traces de sang maculaient son poil. Les rênes du dragon pendaient dans le vide, et le filet était déchiré à un endroit. Le lion tentait, de toutes évidences, d'éloigner le pyrotor de l'humain.

Aaron observa Silicium. Toutes dents dehors, il avalait les mètres sans haleter, ses yeux étaient fixés sur sa proie, son attitude n'avait jamais été aussi agressive. Mais l'humain devait réagir : s'il le laissait continuer, Ezhno ne serait bientôt plus, et ce malgré son gabarit et sa musculature. Prenant une profonde inspiration, Aaron se leva, chancelant et à bout de souffle. Il tanguait, et eut énormément de mal à rester debout. Il avança la main vers le dragon et son lion qui se couraient après, et souffla d'abord de façon inaudible : «  St... » Sa voix s'éteint dans sa gorge, et il lutta pour crier : «  Stop ! »
Ce fut Silicium qui s'arrêta le premier de courir, puis Ezhno , après s'être assuré qu'il n'était plus poursuivi. Aaron répéta le mot qu'il venait de prononcer, puis, pas à pas, oubliant le sang qui coulait le long de sa joue, et ses côtes ravivées, il avança vers Silicium. Serrant les dents, le regard fixant son objectif, il atteint finalement le pyrotor. Il attrapa une des rênes qui pendaient pour pouvoir rester debout en s'appuyant dessus, puis il fronça les sourcils et leva une main vers son dragon : «  Maintenant, ça suffit. »
Silicium avança sa tête vers Aaron, il lui souffla de l'air chaud sur son visage, et lui lança un regard plein de sous-entendus et de reproches. Un regard qui voulait dire : «  Tu n'as que ce que tu mérites. » Il arracha les rênes des mains d'Aaron, et d'un puissant battement d'aile, il s'envola, sous le regard impuissant de son propriétaire.

Aaron se laissa tomber à nouveau, las. Ezhno vint se coucher à ses côtés, et il caressa un long moment la crinière dense de son lion, avant de sombrer dans un sommeil profond et mélancolique. A son réveil, le jour se levait. Le fauve s'était éloigné, il dormait à quelques mètres de lui – ou du moins il était assoupi. Il se leva avec une facilité déconcertante, et tâta son visage à la recherche de blessures. Il avait la commissure des lèvres légèrement ouvertes, et une longue griffure le long d'une tempe. Ce n'est même pas la peine de parler de ses côtes.
A part cela, il n'avait rien de casser. Miraculeusement. Il porta sa main à son front et inspecta les environs. C'est quand il se retourna qu'il vit Silicium, perché sur un arbre, en train de l'observer. Un silence s'installa tandis que tous deux échangeaient des regards. Aaron pointa le sol du doigt, et lui dit : «  Viens ici. » Etrangement, le pyrotor descendit de son arbre, et d'un pas lent, il vînt à la rencontre d'Aaron. Ce dernier tendit la main pour attraper les rênes qui pendaient au dessus de son encolure , mais le dragon recula brusquement. Aaron fit une nouvelle tentative, mais rien n'y fit. «  Bon ça suffit, décide toi. » Puis, dans un élan de lassitude, il rajouta : « S'il te plaît... » Il leva les yeux au ciel, puis les écarquilla quand il vit comment Silicium lui déposait les rênes dans la main sans une pointe de violence. Puis il s'assit d'un air satisfait et attendit. « Quoi, c'est ça que tu voulais ? » Le Haut dévisagea son dragon. Un dragon ne pouvait pas comprendre les paroles humaines. A quoi servait la politesse avec un dragon, pourquoi faire des manières avec eux, de toutes façons ils avaient toujours étés là pour servir les humains. Mais alors pourquoi cette règle basique qu'il avait toujours appliqué venait de disjoncter  en si peu de temps ? Aaron soupira, il était trop fatigué pour penser à quoi que ce soit, et il décida donc de rentrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Première flamme
avatar

Age du personnage : 22
Messages : 256
Slyths d'Argent : 131
Date d'inscription : 14/12/2013

Feuille de personnage
Dragons: Lanthane
Métier: Attrapeur des Syawla

MessageSujet: Re: Silicium des Landes   Mar 18 Nov - 20:34

Ouaaaaaah ! Aaron sensible, Silicium presque moins sauvage, et Eznho qui est quand même assez génial, faut se l'avouer... Trio explosif, dis donc ! Chaque résu me surprend un peu plus que le précédent Very Happy J'adore ! Donc que dire à part "encore" ?

+12 en chasse
+12 en course à terre
+10 en combat illégal
+2 en éthologie (même si pour le coup c'est plutôt Aaron qui apprend les bonnes manières Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Silicium des Landes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vers les landes d'Etten
» Landes Eternelles
» PTIT BISCUIT CHATON 2 MOIS EN FA LANDES 40 ASCC
» [Terminé] Event- Les Landes Rocheuses (Groupe n°5)
» ELISTA JOLIE PETITE CROISEE 3 ANS ASSO ASCC LANDES 40

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Strawgoh :: Plaine-