AccueilAccueil  Important  Richesses RP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


.
 

Partagez | 
 

 Brartor Gazraï- M

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Première flamme
avatar

Messages : 346
Slyths d'Argent : 205
Date d'inscription : 29/08/2014

Feuille de personnage
Dragons: Silicium des Landes
Métier: Dirigeants des combats illégaux

MessageSujet: Brartor Gazraï- M   Ven 12 Sep - 22:35


Brartor Gazraï
ICI Surnom, titre phrase, etc. (facultatif)



Âge : 15 ans
Sexe : M
Ecus de départ : 3000
Métier choisi : AU CHOIX
Classe sociale : Tenace



Description physique

Brartör à une stature imposante, il mesure 1m83, tout de muscle et de force, avec de larges épaules et un dos à peine cambré. Sa peau a été tannée par le soleil des champs, et ses ongles ont légèrement noircies à cause du travail de la terre. Ses doigts présentent de légères griffures qui se voient à peine, ses mains ,calleuses , sont proportionnelles à sa taille et striées par des veines assez visibles. Il marche en faisant de grands pas lourds et décidés, sans toutefois balancer les bras exagérément.
Ses cheveux sont bruns,il ne les coiffe jamais d'un peigne mais se contente de passer un peu d'eau et de les coiffer d'une main hâtive en se réveillant, pourtant chaque mèche paraît vouloir se rebeller par rapport aux autres aussi il paraît ne jamais être coiffé malgré ce menu effort. Ils sont coupés assez courts pour ne pas nécessiter trop d'entretiens. Son visage est plutôt carré, sa mâchoire est forte, mais ce qui se détache le plus de son visage sont ses grands yeux noisettes surmontés par de larges sourcils. Sous l’œil droit se dessine une discrète cicatrice, souvenir d'une fugue par la fenêtre où il avait glissé.
S'il était autrefois vêtu de haillons aux couleurs sombres, il a investi dans une ensemble plus actuel. Un pantalon simple, un tshirt en coton plutôt moulant qu'il couvre d'un large sweat kaki . Mais vous ne verrez pas ces habits, car il porte par dessus une armure légère de couleur rouge , qui malgré sa taille n'est pas inconfortable. Ses chaussures sont solides mais discrètes. Il cache dans l'une d'elles une petite bourse de toile. A sa ceinture en cuir, est cousu un fourreau pouvant contenir un couteau ou une dague. Cette ceinture lui vient de son père qui y a gravé son nom. Un bracelet de cuir est accroché à son poignet gauche, il n'a aucune valeur sentimentale bien qu'il l'est depuis longtemps.
Il ne porte jamais de chapeaux car il déteste cela.



Description mentale


Brartör est un garçon très droit. S'il n'a jamais commit de fautes graves dans sa vie, il n'en commettra peut-être jamais. Il tient à ne jamais faire honte à ses parents, et estime qu'il a reçu une très bonne éducation. Pourtant, il garde à l'esprit que si la loi est censée être juste, elle ne respecte pas toujours ce principe, et n'hésitera pas à devenir hors la loi pour justement respecter ses valeurs. Garçon courageux, il semble n'avoir peur de rien car il feint d'ignorer les obstacles afin de les dépasser sans difficultés. Parce qu'en vrai, il est comme tout le monde, il doute, et il a peur. Et ouais.
Avec les gens, il n'est pas asociable mais pas avenant non plus . Disons qu'il a toujours une tendance à se méfier des inconnus, mais il ne se montrera pas agressif envers eux et se contentera de dissimuler ses pensées et a priori pour rester politiquement correct... Jusqu'à en savoir plus sur eux. Puis il agira sans détour et  sans langue de bois. Très observateur, il arrive rapidement à cerner les gens.
Bon vivant, mais pas dans l'excès, il sait où se situe ses limites pour que tout se passe bien, car il protège avant tout sa dignité et son honneur : bien qu'étant jeune, il ne sera pas dit que Brartör est autre chose qu'un garçon qui garde ses objectifs en tête mais respecte les limites du bien pour les atteindre.
Côté cœur, il ne s'intéresse pas beaucoup au sexe opposé pour l'instant, sa vie débute à peine et il lui reste tout à faire et à entreprendre, et bien qu'il puisse encore se montrer indécis quant à la direction à prendre, une chose est sûr, il est bien décidé à avoir une autre vie que la laborieuse existence de ses parents.



Particularités / Pouvoir magique

Brartör n'as pas de pouvoir magique, mais on pourrait réellement parler d'un don, hérité de son grand père. Tout comme ce dernier, il a une force difficilement égalable. Il peut porter des poids très lourds sans difficulté au départ, et les tenir soulevés un bon moment. Il pourra soulever 20 kg pendant deux heures sans fatiguer, tout comme il pourra soulever 50 kg pendant à peine moins d'une heure. Au delà de ces deux durées, il commencera très sérieusement à flancher, et il faudra qu'il pose rapidement les poids à moins de les lâcher brusquement et de se blesser. Bien sûr, il pourrait aller au delà, mais ne tiendrait que quelques minutes. S'il est fort, il n'en est pas surhumain.
On dit que son grand père était capable de freiner, puis d'arrêter un cheval au galop, de front, en lui posant une main sur le poitrail. Il faut avouer que Brartör n'a jamais eu l'occasion d'essayer cela, mais la ressemblance est forte avec son aïeux.



Description du lieu de vie

Brartor vit dans une grotte de la Clairière Enneigé. Il n'avait ni l'argent, ni l'envie d'aller vivre dans le tumulte de la ville. Sa grotte est accessible en escaladant un rocher , et avec un peu d'entraînement cela devient plutôt facile. Elle est isolée du froid et de la pluie grâce à une mousse dense qui la recouvre, et protégée de l'extérieur par une grande plaque d'écorce plutôt légère, mais qui reste résistante au vent. En revanche, elle ne résistera pas à d'éventuelles impacts d'arme.
Il a réussi à aménager un peu le lieu, dans un recoin de la grotte se trouve son lit. Le matelas est constitué de paille, de mousse sèche, et il est très confortable malgré les apparences. Il cuisine essentiellement au feu de bois, et deux pierres plates lui servent de plan de travail. Quelques troncs d'arbres d'un diamètre large lui serve de chaises.
Brartör ne dispose pas d'électricité, et en général le confort peut paraître spartiate mais cela lui suffit largement pour dormir et manger, le reste du temps il vadrouille à l'extérieur.
Derrière sa grotte se trouve un petit chemin qui permet d'accéder à un bassin d'eau exceptionnellement chaude, chose plutôt pratique dans ce lieu froid. Il n'est pas très grand, mais deux personnes peuvent aisément rentrer dans ce bassin. L'eau est potable et limpide.



Histoire

Brartör est le fils de deux paysans aux revenus à peine suffisants pour vivre. Ils ont eu un enfant en y voyant une paire de mains en plus pour les aider, et en espérant que cette bouche à nourrir ne causerait pas la perte de leur famille. Il commença à travailler vers ses 5 ans, d'abord en aidant sa famille dans les plus petites taches du quotidien. On ne peut pas vraiment dire qu'il ait eu d'enfance, et il ne fut jamais considéré comme un « enfant ». Son père exigeait de lui qu'il se tienne, qu'il pense et réagisse comme un adulte, et ne lui autorisait que peu de moments de jeu proprement dis. Sa mère était plus souple avec lui, elle savait que Brartör aurait mérité de jouer et courir avec ceux du quartier, mais elle n'eut jamais le courage de faire comprendre à son mari certaines choses élémentaires.  Bientôt, l'enfant surestimé aida au champ, sous le soleil ardent, sous le vent surpuissant, et tandis que les éléments se déchaînaient sur eux, lui n'avait d'autres choix que de continuer à travailler. Mais il ne s'en plaignait pas , car, n'ayant jamais connu une vie plus douce, il ne pouvait en comparer de meilleure à la sienne, et apprit à s'estimer heureux avec ce qu'il avait, en profitant des rares moments de repos. Vers ses 11ans, il s'intéressa aux dragons. C'était un jour de décembre, et un de ses amis était arrivé à dos de dragon, exhibant fièrement ce que son père lui avait offert. C'était un grand lame, trop grand sûrement pour le jeune garçon, au regard perçant et plutôt nerveux. Alors, Brartör se risqua à parler de dragons chez lui, ce à quoi son père lui répondit d'un ton sec : «  Nous n'avons ni le temps ni les moyens d'en avoir un. Enlève toi cette idée de la tête. » Plus tard dans la soirée, alors qu'il montait se coucher, il entendit son père et sa mère se disputaient. Il courut écouter aux portes, et entendit une phrase qui le plongerait dans le tourment, dite par sa mère : «  Tu ne peux pas l'empêcher d'en avoir un à cause des erreurs du passé. »

La vie continua son cours, entre travail au champ , et rares moments de détente . Tandis qu'il grandissait, il prit des initiatives et s'enfuit la nuit pour rejoindre sa bande d'amis dans le quartier, où durant de grandes veillées nocturnes il parlait de tout et de rien, en oubliant la journée et le quotidien. Et c'est l'une de ses veillées nocturnes que Brartör découvrit la zone d'ombre qui recouvrait le passé de son père, à ses 15 ans. Il faisait nuit depuis bien longtemps, le murmure des jeunes adultes se fondait avec le bruissement des feuilles des arbres, et le sujet actuel était les parents, c'est à ce moment là que Brartör souligna la rudesse de son père. «  Je souhaiterais juste qu'il soit un peu moins strict. C'est pas facile de vivre avec lui. » Tout en disant cela, il attisa le feu autour duquel ils étaient assis. En face de lui se trouvait Talia, une de ses amies d'enfance. Accompagnant sa phrase d'un rire, elle lâcha : « Pourtant il paraît que ton père à pas toujours été ainsi. » Elle finit sa phrase en se délectant de l'effet de suspens produit. Tous les regards se tournèrent vers elle tandis qu'elle piquait un chamallow sur son bâton et entreprenait de le faire doucement caraméliser. Brartör , mi-méfiant, mi-curieux, l'encouragea à continuer en lui demandant ce qu'elle voulait dire par là. « Et bien, ma mère m'a dit qu'avant, ton père avait été voltigeur. »  Cette déclaration était si soudaine, et si improbable, que Brartör fendit le silence d'un rire fulgurant. « Voltigeur ? Impossible ! » Puis il continua en prenant une voix gutturale qui se voulait identique à celle de de son père : «  On aura jamais de dragons mon fils ! Nous on est des hommes, des vrais, les  dragons et tout ce bordel c'est pas pour nous. » Alors, certes, il exagérait à peine, mais ça se rapprochait pas trop mal de la réalité. Talia, faisant mine d'ignorer le jeune homme, continua.  «  Ton père l'a été bien avant que tu naisses. Il avait un aérolyse couleur bleu pastel, mais je ne connais pas son nom. Il faisait du vol acrobatique depuis très jeune, et s'est imposé peu à peu dans le milieu. » Tous la regardait, et des  questions planaient au dessus de leur tête : Pourquoi Brartör n'était pas au courant de ce passé si surprenant ? Mais aussi : pourquoi son père avait-il arreter le vol acrobatique et où était son dragon ? Talia, savourant son effet, avant d'ajouter : «  Si ma mère le savait, c'est parce qu'ils s’entraînaient ensemble autrefois. Un jour que ton père était en vol avec son dragon, l'aérolyse dont j'ai parlé, il a voulu tenter une figure hyper dure. J'ai oublié le nom, mais ma mère a dit que seul les plus aguerris pouvaient tenter l'expérience à moins de s'écraser au sol. Il l'avait répété quelques fois, mais apparemment ce jour là, il avait les yeux brillants, il était prêt à défier les lois de la gravité. Ta mère venait de lui apprendre qu'elle était enceinte, il était fou de joie. Il a essayé cette figure, mais le vent était contre eux, faisant valser le dragon et son cavalier qui ont chutés à terre alors qu'ils étaient haut dans le ciel. L'aerolyse a protégé ton père de ses ailes, mais le dragon a succombé à ses blessures. »
Brartör n'écouta pas la suite de l'histoire, il la connaissait. Il était né, et son père était devenu cet homme sans cœur. Il défendait à son fils d'avoir un dragon pour le protéger d'un éventuel accident, mais aussi de la grande tristesse que pourrait causer la perte d'un tel compagnon.

Le jeune homme rentra chez lui sans réellement savoir quoi faire. Le lendemain, comme tous les jours, il descendit prendre un petit déjeuner frugal auprès de son père qui observait les champs par la fenêtre. Brartör se saisit de l'occasion, et prenant un air grave, il appela son père par son nom afin que ce dernier le prenne au sérieux : « Conrad. » Son père laissa passer un instant avant de se retourner vers lui. Son fils continua :  «  Ton dragon. Il s'appelait comment ? » Les yeux plantés dans ceux de son père, la mine grave, il paraissait avoir murit. Son père changea de couleur mais fit mine de ne pas perdre son sang-froid. Il hésita à mentir et feindre de ne pas savoir de quoi son fils parlait, mais au bout de quelques minutes, il lâcha : « Elle. Elle s'appelait Aetélia. » Il dévisagea son fils du regard, avant de lui demander : « Comment as tu su ? Qui te l'as dis? » Son fils, les larmes aux yeux, se leva en faisant tomber la chaise sur laquelle il était assis. «  Non, c'est à moi de poser les questions. Pourquoi ne m'as tu rien dis ? La mort de cette dragonne n'as jamais été ma faute. Elle semble t'avoir changer plus que quiconque ne pourra jamais le faire, mais j'aurais aimé te connaître avant que cela arrive. » Un silence s'installa entre les deux, et pour la première fois, Brartör vit pleurer son père. Il lit dans ces larmes du regret, de l'impuissance.

Les jours qui suivirent furent chargés d'importance, le cours de sa vie avait changé maintenant. Il voyait le quotidien d'un œil nouveau, et envisageait un tout autre avenir. C'est ainsi qu'un soir, il annonca à ses parents la décision de partir pour mener sa propre vie.  Des destins très différents s'offrent à lui. Décidera t-il de s'intéresser aux dragons, de suivre les traces de son père, ou au contraire de tirer une leçon de ce sombre passé et de s'éloigner des dragons ? C'est après des au revoir chargés d'émotion qu'il partit emménager à Strawgoh.



Informations :

Pseudo : Que vous utilisez souvent sur le net !
Mention du règlement : Pour attester que vous l'avez lu.
Comment tu as connu le forum : Ici
Premières impressions : Ici
Autre chose ? Un parrain ? Blabla

© Twiggy pour Never-Utopia ; modifié par Astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Brartor Gazraï- M

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Strawgoh :: Personnages :: Précréés :: Tenaces-